Gérard Collomb a-t-il chopé le Coronavirus ? 

 

Une question de Lyon Gag’ à Gérard Collomb (maire de Lyon et ancien ministre de l’Intérieur), ce jeudi matin sur le match OL / Juventus : Avez vous eu peur d’être contaminé par le Coronavirus ?  Sa réponse en vidéo.  Et l’enquête de Lyon Gag pour en savoir plus ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gérard Collomb a-t-il chopé le Coronavirus ? 

C’est ce qu’affirme ses «amis» à quelques jours du scrutin des municipales. Notamment des médecins candidats, contre lui, à la mairie et la Métropole. En tête le Dr Képénékian. 

 

Le fameux virus chinois va-t-il faire basculer les élections municipales à Lyon ? 

Une réunion secrète s’est déroulée dans les caves de la mairie, dans la nuit de mercredi à jeudi, où s’est faufilé un journaliste de Lyon Gag’ déguisé en rat. 

A l’origine de ce sommet politico-médical : le chirurgien Georges Képénékian, le fameux «traitre» qui a, pendant des années, été au chevet du maire de Lyon avant de le défier au scrutin de mars. Képé, surnommé le boucher, a convoqué tous les élus ou candidats «professionnels de santé», pour débattre de cette «grave question» et envisager un plan d’urgence. 

A ses cotés son confrère gynécologue coquin, le Dr Etienne Tête, écologiste inflexible, lui aussi un ancien allié du Gégé. Et David Kimelfeld, infirmier diplômé, lui aussi qualifié de «traitre» dans le camp du Roi Lyon. Mais également quelques extrémistes. Des blouses blanches munies de leur serment d’Hypocrite. 

Pas d’exclusive avait annoncé Képé. De l’extrême droite à l’extrême gauche, tous unis contre… le Coronavirus.

Seule exigence : être cagoulé pour éviter le fuites. 

«Je suis très inquiet pour mon ami Gérard… », a lancé Képénékian sur un ton mielleux, pour ouvrir le débat en douceur. Alors que le Dr Tête a été plus franc en rectifiant : «Le Gérard n’est pas une espèce protégée». Ce qui a fait beaucoup fair rire l’infirmier Kimelfeld tout habillé de Vert.

Le Pr Jean-Louis Touraine, éminent spécialiste de l’immunologie et de la transplantation, lui aussi «fidèle de Gérard», a alors pris la parole d’un ton mesuré pour expliquer que tous les symptômes étaient réunis pour justifier cette inquiétude.

L’âge d’abord de Gérard Collomb (72 ans), a-t-il lourdement insister, malgré son âge à lui (75 ans). «Population très vulnérable». Il a également évoqué ses fréquents voyages en Chine, notamment à Shanghai mais aussi «sa manie contraire à une hygiène minimum» de serrer la main avec effusion de ses électeurs et de les embrasser, sans masque, «précaution élémentaire». 

Louis Pelaez, lui-même infirmier de formation avant de devenir un spécialiste des parkings souterrains hors de prix, pilier de la campagne Collomb, n’a lui aussi pas caché son appréhension : «On a plus de chance d’être contaminé quand on se présente sur la même liste que Collmb ?». 

Son collègue Kim lui a aussitôt répliqué : «C’est une évidence scientifique», en lui proposant de l’accueillir sur sa propre liste. 

Le Dr Pascal Dureau généraliste à Venissieux, candidat OVNI transfuge du PS et ancien fidèle de Colomb, a confirmé l’inquiétude générale, d’un air sinistre. En ajoutant : «Je me demande si les Gilets Jaunes ne sont pas les principaux vecteurs de la contamination».

Le Pr Touraine a enchaîné en proposant «que Gérard ait le courage de mettre fin à ses jours avec élégance pour éviter la pandémie à Lyon», en recommandant à toute l’assistance de lire son dernier livre : «Donnez la vie, choisir sa mort». Et il a assuré qu’il était prêt à prendre la relève pour réunir tous les Marcheurs lyonnais.  

Candidat écologiste à Lyon, le petit Grégory (Doucet), très engagé dans l’humanitaire pédo-médical, a renchéri : «Même si cela nous ferait beaucoup de peine, je crois que c’est la seule solution équitable». 

C’est à cet instant précis que le Dr Boiron, ancien élu noiriste, pharmacien émérite, s’est levé : «La meilleure solution pour abréger ses jours, c’est l’homéopathie». 

Intervention brève mais longuement applaudie par tous ces «professionnels de santé»  avant que le Dr Képé ne reprenne la parole pour conclure : «Je suggère simplement une quarantaine jusqu’au 1er avril».    

Résolution adoptée à l’unanimité par les conspirateurs bienveillants. Et qui devrait être rendue publique dans une tribune publiée par le Progrès de Lyon qui risque de provoquer l’affolement des Lyonnais. Et de provoquer la panique chez les sondeurs qui vont devoir expliquer aux sondés pourquoi ils ont eu tout faux. 

Gérard Collomb a été bien entendu averti par les nombreux «traitres» qui assistaient à cette réunion cagoulée. Son seul commentaire : «Euh…».

Un signe, selon l’infirmier Kim, que le Coronavirus s’est déjà attaqué à la «bête». 

Gunda Boualah